Le mot du Président

Je me présente: Jean-Paul Ordan, né à Marseille. Après un diplôme d’architecte en 1985, j’ai eu la chance de pouvoir retourner à l’école et me former à d’autres secteurs, notamment la pédagogie. Vous pouvez m'appeler Polo.

Architecte, éducateur, enseignant spécialisé et voyageur, autant d’expériences qui m’ont permis de mener quelques projets citoyens à Kep, au Cambodge, dont les enfants sont  les principaux bénéficiaires.

L’école  " Le Jardin des langues Ayravady  " de Kep est très active. Elle accueille des bénévoles qui enseignent le français et l’anglais  aux jeunes cambodgiens. L’intention de l’école est de permettre à ces enfants de mieux communiquer avec les nombreux touristes ou voyageurs francophones et anglophones, de trouver un travail, de s’émanciper et surtout d’assumer leur vie d’adultes.


En 2014, l’école était un bâtiment ouvert à tous les vents, construit en 2008 par un franco-khmer, Sock, qui a investi ses deniers privés dans cette idée humaniste, donner gracieusement aux enfants de Kep une école de langues pour s’intégrer socialement.


C'est alors que je mets sur pied un projet pédagogique dans le cadre d’un congé sabbatique : je rejoins cette association pour m’engager comme bénévole. Je donne des leçons de français aux enfants et participe au chantier de réhabilitation du bâtiment en tant qu’architecte. Je pars 6 mois pour mener à bien cette aventure. Le temps de faire quelques vaccins et de préparer mon sac à dos, me voici en route. Ma mission consiste à réhabiliter les toits du bâtiment, installer une citerne d’eau externe, construire une salle de bains et donner des cours de français aux jeunes khmers le soir (de 17h à 20h), pour la plupart âgés de 8 à 18 ans, voire plus, certains parents n’hésitant pas à venir à l’école pour profiter de cet enseignement qui est entièrement gratuit.


Une équipe qui gagne ! Polo est son team 
A la suite à cette expérience, je décide de continuer à contribuer au développement du « Jardin des langues Ayravady » et de poursuivre l’aménagement de l’école. J’aurai également l’occasion de participer à l’amélioration des conditions de vie du Collège d'Angkol, un établissement scolaire éloigné de tout, au milieu des rizières, non loin de Kep. 

Pour en savoir plus sur ces projets, je vous propose de lire les différents articles du blog.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire